• Dangerous Teacher tome 1

    RésuméFujita et Ibuki sont deux anciens camarades de classe ; si aujourd’hui, ils mènent tous deux une vie plutôt rangée, l’un élevant un enfant et l’autre étant professeur, il en a pas toujours été ainsi ! Le père a enchaîné les relations sans lendemain tandis que le prof traîne un passé de voyou, que l’on surnommait « Dangerous Ibu ». Le fils de Fujita étant dans la classe d’Ibuki, les deux hommes vont être amenés à se rencontrer et plus si affinités…

    AvisNase Yamato n’a pas fait dans l’originalité pour Dangerous Teacher ; on a même droit aux clichés typiques d’un Yaoi : Fujita est le parfait uke, petit, mignon, qui fait plus jeune que son âge et qui fait la sainte-nitouche ; Ibuki, lui, est le parfait seme : dominateur, un brin violent, possessif, fier et gros obsédé sexuel ! Pas de surprise de ce côté-là, ni de la trame scénaristique, qui se résumé à un jeu du chat et de la souris des plus classiques.

    <o:p></o:p>

    Heureusement, l’auteure sait très bien raconter les histoires, sachant allier humour, mélancolie, émotion et sexe. La présence des autres personnages, tel que le beau couple de Lovely Teachers, ou encore le tout mignon et déjà très mature fils de Fujita est un vrai souffle d’air dans ce manga rythmé essentiellement par des scènes de pseudo-viol, très bien dessinées. Oui, pseudo-viol car Fujita est en fait complètement consentant mais comme tout bon Uke, il ne cesse de répéter « Non, arrête ».

    Au final, rien de bien original donc. On perd le romantisme qui était bien présent dans Lovely Teachers, au profit de nombreuses scènes de sexe.

    Note : 6.5/10, aucune surprise mais bon Yaoi

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>


    1 commentaire
  • Punch Up tome 1

    Résumé : Motoharu est un architecte trentenaire, gay assumé, qui ne manque pas de travail et d’argent ; un jour, sur un de ses chantiers, il croise la route de Kôta, jeune ouvrier fougueux qu’il va tout de suite détester ! Malgré tout, il a retrouvé et pris soin de son chat ; ainsi, quand l’architecte entend le jeune homme musclé avouer qu’il s’est fait virer de son studio, il lui propose de l’héberger temporairement. Et cette colocation quelque peu forcée va vite rapprocher les deux hommes, non sans difficultés…

    Avis : Punch Up est une série née à la suite d’une autre série de l’auteure, Play Boy Blues, et c’est peut-être là le seul point faible de cette lecture ; dans les premières pages de ce 1er tome, on est un peu perdus au niveau des personnages. Mais Shiuko Kano a pensé à tous les gens qui pourraient ne pas avoir lu P.B.B. et introduit bien Motoharu, Kôta, Aki, ou encore Shinobu, en plus du petit schéma récapitulatif présent en début de tome.

    Pour tout vous dire, je commence cette chronique de cette manière en priant pour qu’Asuka la lise et décide de publier Play Boy Blues, tant le spin-off Punch Up est parfait ! La série a tout pour plaire aux Yaoistes : un beau couple (même plusieurs), des obstacles à ce couple, mais de belles réconciliations sous la couette. Le tout est très bien mené par l’auteure, le scénario n’a quasiment aucune faille, il est totalement crédible, avec des personnages gays assumés - comme, vous devez maintenant le savoir, je les aime - des moments de couple tantôt mignons, tantôt déchirants, et une vraie évolution des relations entre personnages.

    <o:p></o:p>

    Cette très bonne histoire est portée par des graphismes très agréables à regarder, une galerie de personnages beaux gosses et surtout, des scènes de sexe très explicites, très belles, sans jamais être gratuites !<o:p></o:p>

    Pour les fidèles du BexBoy, l’achat de la série déjà publiée dans ce mag est loin d’être inutile, ne serait-ce que pour avoir les chapitres se succédant, mais surtout grâce au chapitre bonus, mettant en scène le couple Aki-Shinobu, et aux strips en 4 cases très drôles !<o:p></o:p>

    Au final, ce premier tome est vraiment très enthousiasmant, et j’ai déjà hâte de voir les prochains tomes débarquer. 

    Note : 9/10, presque parfait, on veut le prequel P.B.B. !

    <o:p></o:p>


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique